Cet article a été publié le: 24/09/20 18:14 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Visite d’Etat: Ouattara met en service un projet d’alimentation en eau potable de Gagnoa et Sinfra

Sinfra, 24 sept 2020 (AIP)- Le président de la République, Alassane Ouattara, dans le cadre de sa visite d’Etat dans la Marahoué, a mis en service jeudi 24 septembre 2020 à Sinfra, le projet d’alimentation en eau potable des zones de Gagnoa, Sinfra et des localités environnantes.

D’un coût de 73,702 milliards FCFA, ce projet est financé par l’Etat de Côte d’Ivoire et les bailleurs de fonds notamment le trésor français.

La première phase du projet livré par le chef de l’Etat profite à 35 localités des régions de la Marahoué et du Gôh, sur l’axe Zambakro-Sinfra-Gagnoa dont 10 localités dans le département de Sinfra pour la première phase et 11 autres localités pour la phase 2 avec la production de 20.000 m3/j.

Présentant les caractéristiques du projet au Président Ouattara, le ministre de Laurent Tchagba a précisé qu’il consiste à alimenter Gagnoa, Sinfra et les localités environnantes en eau potable à partir du fleuve Bandama qui se trouve à Zambakro.

La deuxième phase consistera à la construction de neuf châteaux d’eau pour renforcer la distribution d’eau et ravitailler 72 autres villages à travers les réseaux secondaires.

La consistance des travaux de construction de réservoir de stockage est en cours d’exécution avec des travaux réalisés à 80%.

Enfin, la troisième phase consiste à la fourniture et pose d’environ 400 kilomètres de conduite de distribution reparties dans l’ensemble des localités concernées pour le renforcement et l’extension du réseau et la réalisation sociaux.

Ce projet structurant qui vise à contribuer à l’amélioration des conditions de vies des populations en garantissant leur accès à l’eau potable permettra de raccorder à terme 120 villages.

Soit environ 412.556 personnes en 2020 dont 152.955 dans le département de Sinfra et  552.995 personnes à l’horizon 2035 dont 218.662 personnes.

La région de la Marahoué était déficitaire en matière d’eau potable de 73% en 2011, d’où cet important investissement.

(AIP)

bsp/cmas