Cet article a été publié le: 27/07/21 17:38 GMT

Côte d’Ivoire-Burkina : les luttes contre la Covid-19 et le terrorisme doivent être associées (PM BF)

Abidjan, 27 juil 2021 (AIP)- Le Premier ministre du Burkina-Faso, Christophe Joseph Marie Dabiré a estimé, mardi 27 juillet 2021 à Abidjan, au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, que les luttes contre la Covid-19 et le terrorisme doivent être associées.

« La lutte contre la Covid-19 doit être intimement associée à la lutte contre le terrorisme, parce qu’il faut qu’on s’organise, de manière à ce que la traversée des frontières soit sécurisée tant du point de vu sanitaire mais également de la sécurité des personnes et des biens », a notamment déclaré M. Dabiré, qui séjourne dans la capitale économique ivoirienne, dans le cadre des travaux de la 9 eme Conférence au Sommet du Traité d’amitié et de coopération (TAC) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

Les échanges entre les deux personnalités ont également porté sur l’état d’avancement des travaux du TAC et la nécessité de faire avancer les dossiers pour qu’il y ait des actions concrètes sur le terrain qui montre que ce traité aide à réaliser le développement au profit de l’ensemble des populations des deux pays.

« Le TAC est un traité fondateur de la solidarité de la coopération entre nos deux pays; et de ce point de vu, le président Ouattara tient à ce que chaque fois que nous nous rencontrions, ça ne soit pas une réédite qui fait en sorte que les populations ont le sentiment de ne pas voir avancer les choses », a affirmé le chef du gouvernement burkinabé.

(AIP)

ako/tm