Cet article a été publié le: 9/11/22 11:51 GMT

Côte d’Ivoire/Inter/ Des députés Sud-Coréens appellent au limogeage des conseillers présidentiels

Abidjan, 09 nov 2022 (AIP)-Des députés du Parti démocrate (PD), principal parti d’opposition en Corée du Sud, ont appelé mercredi 9 novembre 2022,  à limoger des conseillers présidentiels qui ont écrit une note inappropriée lors d’un audit parlementaire sur la bousculade meurtrière d’Itaewon en octobre et qui a fait 156 morts.

Kim Eun-hye, conseillère présidentielle chargée des relations publiques, et Kang Seung-kyoo, secrétaire présidentiel principal pour la société civile, ont dû quitter une session d’audit parlementaire mardi 8 novembre, au soir après que les caméras de la presse ont filmé un mémo du dernier conseiller cité sur lequel figurait le mot « hilarant ».

Le quotidien économique en ligne sud coréen “Edaily” a rapporté que la note aurait été rédigée par la conseillère présidentielle chargée des relations publiques, Kim Eun-hye, quand le député du PD, Kang Deuk-gu, posait des questions au secrétaire général du bureau présidentiel, Kim Dae-ki, sur la réponse du gouvernement à la tragédie d’Itaewon et que cette dernière aurait rapidement gribouillé sur le mémo pour le cacher.

Les conseillers présidentiels se sont excusés pour ce mémo, affirmant qu’ils parlaient d’un problème personnel et non des questions du député du PD. Kim Eun-hye a déclaré avoir tenté d’effacer rapidement la note, craignant que l’on pense qu’elle fasse référence au député Kang.

Face à la demande des députés du PD de limoger ces conseillers, Kim Dae-ki a répondu ce mercredi durant une réunion parlementaire qu’il ne pense pas qu’ils ont insulté le Parlement mais qu’il s’agit d’un faux pas et noté qu’ils ont déjà présenté leurs excuses. Il a également dit que le président était au courant de l’affaire mais qu’il n’était pas en mesure de dévoiler ce que le président a dit.

(AIP)

sdaf/cmas