Cet article a été publié le: 9/10/20 10:38 GMT

Côte d’Ivoire / Peine de prison pour des personnes accusées de meurtre par sorcellerie à Tiassalé

Tiassalé, 09 oct 2020 (AIP) – Le tribunal de Tiassalé en son audience correctionnelle du mercredi 7 octobre 2020, a condamné six personnes accusées de pratique de sorcellerie à cinq ans de prison ferme.

Les faits se sont déroulés dans le village de Léléblé, dans département de Taabo où, les six prévenus, tous membres, selon eux-mêmes, d’une confrérie de sorciers “mangeurs d’âmes”, ont par des pratiques mystiques dont ils ont le secret, ôté la vie, courant septembre 2020, à un marin, qui fût la seule victime lors d’un accident de la route.

À la barre, la tante de la victime, dame Koffi Amoin Juliette, a reconnu que son neveu a été tué en sorcellerie (découpé en plusieurs morceaux) alors qu’elle n’avait pas donné son autorisation, tout en reconnaissant qu’elle a reçu sa part.

Les autres membres de la confrérie qui ont tenté de nier les faits mis à leur charge, ont été confondus par le tribunal et dame Koffi.

Sur la base des aveux de dame Koffi Juliette qui a été prise de remords et qui a confessé sa responsabilité depuis le village après avoir été dénoncée lors d’une prière d’exorcisme, et est restée constante même à la barre.

Le tribunal les a reconnus coupables des faits mis à leur charge. En répression, ils ont été condamnés à cinq ans de prison ferme. Ils devront payer à leur sortie la somme de 30 millions à la mère du défunt, à titre de dommages et intérêts.

(AIP)

kd/kkf/tm