Cet article a été publié le: 24/12/20 13:05 GMT

Côte d’Ivoire/Une ONG apporte le réconfort aux enfants mineurs vulnérables à San-Pedro

San-Pedro, 24 déc  2020 (AIP)- La fondation Fonudi a offert aux enfants mineurs vulnérables sous sa garde, des cadeaux et un repas, mercredi 23 décembre 2020, à San-Pedro, pour les imprégner dans les festivités de la Noël, conformément à sa mission de leur apporter l’assistance, le réconfort et la joie de vivres.

 

La directrice de la fondation Fonudi, Kouamé Amenan Madeleine épouse Villers, a indiqué que la période de Noël est une occasion de plus de monter aux mineurs orphelins, abandonnés ou rejetés qu’elle héberge, que sa structure est pour eux une famille et qu’elle veut réellement contribuer à leur bien-être..

 

La fondation Fonudi accueille présentement deux catégories d’enfants à savoir, des enfants qu’elle a récupérés elle-même dans les rues et ceux qui lui ont été confiés par le Service de la Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse (SPJEJ).

 

Tous ces enfants se sont placés sous sa garde selon une procédure judiciaire. Elle fait une prise en charge holistique en leur offrant notamment, la nourriture, les soins médicaux, les vêtements et une assistance psycho-affective.

 

«Si ces enfants sont ignorés, ils risquent de devenir demain nos agresseurs», a souligné Mme Villers, sollicitant l’appui des personnes de bonne volonté pour l’aider à réussir sa mission.

 

L’ONG Fonudi est créée en décembre 2018. Son objectif est d’encadrer les enfants, les aider et assurer leur réinsertion sociale en réconciliant avec leurs familles ceux qui ont quitté le cadre familial pour diverses raisons et dont on retrouve les parents.  A en croire sa fondatrice, certains parents ont été retrouvés. Ils rendent régulièrement visite à leurs enfants à la fondation, en entendant la réconciliation avant de les leur remettre.

 

L’ONG élargit son champ d’actions aux veuves et les femmes analphabètes qui s’occupent de l’éducation des enfants dans leur cellule familiale.

 

L’ONG Fonudi bénéficie du soutien des structures étatiques notamment, le centre social et  le Service de la Protection Judiciaire de l’Enfance et de la Jeunesse (SPJEJ) près le tribunal de première instance de San-Pedro.

 

Le SPJEJ lui confie des mineurs en danger. Ce sont des enfants de moins de 18 ans en risque avéré d’entrer dans la délinquance ou dont la santé, la sécurité, la moralité ou l’éducation sont compromises ou insuffisamment sauvegardées en raison de l’immoralité ou de l’incapacité de leurs parents.

(AIP)

nbf/ask