Cet article a été publié le: 10/10/20 7:21 GMT

COVID-19 : Une perte sèche de 48 milliards de FCFA enregistrée par Air Côte d’Ivoire en trois mois de pandémie (Direction)

Abidjan, 10 oct 2020 (AIP)—La compagnie aérienne nationale, Air Côte d’Ivoire, a enregistré, une perte de 48 milliards de francs CFA suite à l’immobilisation au sol de ses avions pendant trois mois, du 23 mars au 15 juillet 2020, annonce un communiqué de la direction.

« La fermeture des frontières des pays et les restrictions drastiques de voyage dans le monde ont terriblement affligé les compagnies aériennes qui ont enregistré de lourdes pertes. Air Côte d’Ivoire a vu ses avions cloués au sol pendant trois mois, du 23 mars au 15 juillet 2020, occasionnant une perte de 48 milliards de FCFA, dont 14 milliards ont déjà été couverts par une subvention de l’Etat pour faire face aux effets de la COVID-19 », déclare la direction dans le document dont l’AIP a eu copie vendredi 9 octobre 2020.

Les estimations de l’instance mondiale de régulation de l’aviation civile (IATA) font cas d’une baisse du trafic de passagers d’environ 55% en 2020 par rapport à 2019. « La demande dans la région passerait de plus d’un million de passagers à environ 421.000 passagers. », et toujours selon cette même source, « les effets de la COVID-19 devraient se ressentir sur au moins trois ans », même si « 2021 devrait voir un début de recouvrement estimé à 75% des chiffres de 2019 ».

« Avec la levée progressive des restrictions, la reprise des vols s’est faite graduellement. Du 15 juillet à la fin septembre 2020, comparativement aux chiffres de la même période de l’année 2019, Air Côte d’Ivoire a recouvré, après trois mois d’inactivité, et 2,5 mois de relance, 50% du chiffre d’affaires de 2019 », se réjouit la direction qui promet un déploiement de 80% de son outil de production avant fin 2020.

Le résultat net d’Air Côte d’Ivoire a connu une constante amélioration pour se stabiliser à 7,3 milliards de francs CFA par an, « des chiffres en constante progression qui pourraient faire rêver d’autres compagnies de la sous-région », mais qui ont été freinés par la crise sanitaire du coronavirus qui a fait son apparition en novembre 2019, affectant tous les secteurs d’activités économiques avec en première ligne le transport aérien », regrette Air Côte d’Ivoire.

Après deux Airbus A320 en juillet et octobre 2017, Air Côte d’Ivoire vient d’acquérir un nouvel aéronef Airbus A320neo qui sera livré le mardi 20 octobre 2020 pour densifier le réseau de sa flotte.

(AIP)

aaa/fmo