Cet article a été publié le: 6/11/20 10:13 GMT

Des cadres appellent à la cohésion entre les ressortissants du Centre de Côte d’Ivoire

Abidjan, 06 nov 2020 (AIP)- Au cours d’une rencontre tenue à Abidjan le jeudi 05 novembre 2020, l’Association des cadres du Centre pour le développement (ACCD) a appelé ses ressortissants vivant à travers la Côte d’Ivoire à la cohésion, après les violences survenues à l’occasion de l’élection présidentielle du 31 octobre.

« Nous lançons un appel à tous les cadres et populations pour que nous puissions travailler ensemble pour le bonheur de nos parents car c’est cela l’essentiel. La politique ne doit pas nous diviser mais plutôt, nous devons travailler ensemble pour consolider la paix, la cohésion entre l’ensemble des fils et filles de la région », a lancé le porte-parole de l’ACCD, le ministre Amédé Kouakou.

Plusieurs incidents malheureux se sont produits lors de l’élection présidentielle occasionnant des pertes en vies humaines, des blessés et des destructions de biens publics et privés notamment dans les régions du Centre ivoirien.

« Nous n’avons qu’un seul pays qui est la Côte d’Ivoire. Au niveau de l’ACCD, nous sommes engagés à travailler pour le bien-être de nos parents car ce dont qu’ils ont besoin, c’est le développement. Avoir des routes, des hôpitaux, de l’eau… et préparer l’avenir de leurs enfants », a relevé Amédé Kouakou.

L’ACCD a également adressé ses félicitations au président de la République, Alassane Ouattara, pour sa réélection à la tête du pays et lui réaffirme son indéfectible soutien.

Aussi, remercie-t-elle, les Forces de défense et de sécurité pour le professionnalisme qu’elles ont affiché dans la conduite et l’exécution des actions d’encadrement et de sécurisation du scrutin.

(AIP)

bsp/cmas