Cet article a été publié le: 9/03/21 12:12 GMT

Des Ivoiriens de la diaspora s’activent pour la relance économique post – COVID-19

Abidjan, 08 mars 2021 (AIP)- La Coordination générale des Ivoiriens de la diaspora (COGID) organise son 3e congrès ordinaire par visioconférence, samedi 20 mars 2021, en vue de mener la réflexion du retour des Ivoiriens de la diaspora en termes d’expertise, d’investissement et de réinsertion post – COVID 19.

Selon un communiqué transmis à l’AIP, cette rencontre vise à renforcer le partenariat avec les organisations internationales d’utilité publique, de faire le toilettage des textes, d’établir le plan stratégique du prochain mandat  2021-2025, de présenter le bilan moral et financier du mandat qui vient à échéance et renouveler les instances dirigeantes.

Cet évènement co-patronné par la municipalité de la ville de Naples (Italie), du Centre d’élaboration culturelle mobilité migration internationale de l’université l’orientale de Naples, de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) et l’Association charte de Rome a pour thème “L’Ivoirien et l’immigration: quelles perspectives pour le retour!”.

Ce thème permettra aux experts intervenants d’approfondir la thématique du retour des Ivoiriens de la diaspora pour sa participation effective au  développement harmonieux et durable de la Côte d’Ivoire et réviser le processus de la migration de l’Ivoirien, et proposer des solutions pour les perspectives du retour. Le problème épineux du retour sera donc au centre du débat du 3e congrès ordinaire de la COGID.

Le comité d’organisation du 3ème  congrès ordinaire de la COGID, piloté par Mme Fatou Diako, déléguée technique de la COGID-Italie, région Campanie, s’est mise à la tâche, en collaboration avec plusieurs organisations de renommées internationales pour apporter une réponse à la problématique de la migration à travers la coopération internationale.

La COGID, 2ème prix d’excellence 2015 du meilleur Ivoirien de la diaspora, est une organisation indépendante et apolitique, née de la volonté des ivoiriens de l’étranger qui ont éprouvé dès 2004, la nécessité de se regrouper au sein d’une organisation forte et crédible, afin de  relever les défis majeurs de l’accueil, de l’insertion et du retour de ses membres pour leur participation effective au développement économique et social de la Côte d’Ivoire.

Ce 3e congrès ordinaire regroupera les associations et organisations ivoiriennes de la diaspora, les représentations COGID à travers le monde, les amis de la Côte d’Ivoire, les acteurs au développement.

(AIP)

bsp/cmas