Cet article a été publié le: 9/12/20 14:34 GMT

Kaba Nialé relève les avancées socio-économiques de la Côte d’Ivoire ces neuf dernières années

Grand-Bassam, 09 déc 2020 (AIP)-La ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, a relevé lundi 7 décembre 2020, que la Côte d’Ivoire a enregistré des avancées  socio-économiques notables ces neuf dernières années.

La ministre s’exprimait au cours de la cérémonie d’ouverture de l’atelier d’appui à la valorisation des résultats des études pour l’élaboration, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des stratégies de développement qui a pris fin ce mercredi à Grand-Bassam, en présence de la  représentante résidente du programme des Nation unies pour le développement (PNUD), Carol Flore-Smereczniak.

Elle a relevé qu’au cours des neuf dernières années, dans le domaine de la santé, le taux d’accès aux services est passé de 44% à 69%. Au niveau de l’éducation, le taux brut de scolarisation est passé de 89% à 100%. Dans le domaine de l’électricité, le taux de couverture nationale est passé de 33% à 79% et l’accès à l’eau potable de 72% à 82%.

De même, trois millions d’emplois ont été créés depuis 2011 et 330.000 jeunes ont été insérés dans le monde du travail. Le Produit intérieur brut (PIB) par habitant a plus que doublé en 10 ans, passant de 1 213$ en 2010 à 2 286 $ en 2019.

Pour conserver ces acquis et adresser les défis majeurs tels la faiblesse du capital humain,  la lente transformation structurelle de l’économie, la vulnérabilité aux changements climatiques et aux problèmes environnementaux et la gouvernance, le gouvernement a décidé de renforcer la planification en s’appuyant sur les études fiables avec les partenaires au développement.

le Gouvernement et les partenaires au développement ont  réalisé plusieurs études qui ont permis la production de documents stratégiques. Il s’agit, entre autres, de la stratégie décennale CI 2030, du Plan national de développement (PND) 2021-2025,  du Recensement général de la population et de l’habitat (RGPH 2019), de l’enquête sur le niveau de vie des ménages, a souligné Mme Kaba.

(AIP)

ko/tad/fmo