Cet article a été publié le: 21/07/21 18:57 GMT

La Côte d’Ivoire bénéficie d’une réserve énergétique de près de 80 mégawatts (Gouvernement)

Abidjan, 21 juil 2021 (AIP)- Le porte-parole du gouvernement, Coulibaly Amadou, a assuré mercredi 21 juillet 2021 à l’issue d’un conseil des ministres à Abidjan, que la Côte d’Ivoire, après avoir jugulé le rationnement énergétique, bénéficie aujourd’hui d’une réserve de près de 80 mégawatts de réserve énergétique.

« Avec la saison pluies, les barrages hydro-électriques du pays ont retrouvé leur niveau normal. Le retour de ces pluies a mis fin à la période de chaleur, réduisant ainsi la forte demande nationale d’électricité. Alors qu’en période de chaleur nous avions une demande de 1600 mégawatts, aujourd’hui nous en sommes à 1450 mégawatts soit une réduction de 250 mégawatts de demande énergétique », a-t-il indiqué.

Coulibaly Amadou a expliqué la résolution de ce problème de rationnement est consécutive aux efforts du gouvernement et aux opérateurs du secteur qui ont permis d’une part de réparer les pannes qui ont lieu.

« Ces efforts ont constitué en une augmentation de la puissance de production électrique. Cela permet aujourd’hui, à la Côte d‘Ivoire d’avoir une marge de production nationale, de près de 80 mégawatts. Nous avons une réserve aujourd’hui de près de 80 mégawatts », a-t-il assuré.

« En conséquence de toutes ces actions, le rationnement des ménages a pris fin à Abidjan, le 12 juin 2021 et à l’intérieur du pays, le 25 juin 2021. On peut dire que cette période de crise énergétique a été définitivement maîtrisée avec la fin du rationnement en ce qui concerne les industriels depuis le 09 juillet 2021 », a ajouté M. Coulibaly.

Il y a quelques semaines, des coupures intempestives d’électricité ont été enregistrées à Abidjan et à l’intérieur du pays, en raison, dit-on, de la baisse drastique du niveau d’eau dans les barrages hydroélectriques.

(AIP)

gak/cmas