Cet article a été publié le: 18/11/20 14:57 GMT

La Côte d’Ivoire occupe le 18ème rang du classement Mo Ibrahim de la gouvernance 2019

Abidjan, 18 nov 2020 (AIP)- La Côte d’Ivoire a fait un bond qualitatif de quatre points, passant du 22ème rang en 2018 au 18ème rang en 2019 de l’indice de gouvernance Mo Ibrahim, sur un total de 54 pays, selon l’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG) 2020 publié lundi 16 novembre 2020.

La Côte d’Ivoire est le deuxième pays en termes de progrès accomplis au cours des dix dernières années. Des progrès ont été enregistrés dans les quatre catégories principales de l’Indice Mo Ibrahim, dont les plus importants étaient ceux du développement humain et des fondements des opportunités économiques. Cependant, la détérioration de l’indice Sécurité et état de droit depuis 2015 ralentit le taux de progrès du pays en termes de gouvernance globale.

Depuis 2010, dans les quatre grandes catégories retenues par l’IIAG à savoir, participation, droits et inclusion, sécurité et État de droit, développement humain,  fondements des opportunités économiques, la situation n’avait cessé de s’améliorer. Toutefois, depuis 2015, cette progression avait connu un ralentissement. En 2019, on a observé pour la première fois un recul de la note moyenne, qui concerne trois catégories sur quatre avec les opportunités économiques, seules épargnées.

En haut du classement, se retrouvent une fois de plus Les Îles Maurice, suivie du Cap Vert, des Seychelles, de la Tunisie et du Botswana. Les trois Guinée (Conakry, Bissau, Equatoriale) et les deux Congo (Démocratique et Brazzaville) sont relégués au fond de la classe, devant le trio qui ferme la marche à  savoir  l’Érythrée, le Soudan du Sud et  la Somalie.

Les résultats de l’Indice 2020 se concentrent sur la performance des pays africains en 2019. Les développements récents, notamment électoraux et sanitaires liés au Covid 19, ne sont donc pas pris en compte, selon l’IIAG.

( AIP)

dds/tad/ask