Cet article a été publié le: 22/03/21 15:49 GMT

La Côte d‘Ivoire prépare l’évaluation de son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux

Abidjan, 22 mars 2021 (AIP)-  La Côte d’Ivoire prépare activement l’évaluation mutuelle de son dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a annoncé lundi 22 mars 2021, le président de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF-CI), Idrissa Touré.

M. Touré s’exprimait, lors de l’ouverture de l’atelier régional sur les enquêtes financières à l’intention des agences chargées des enquêtes et poursuites pénales des Etats membres de la CEDEAO, qui se tient de lundi à vendredi, à Abidjan.

Dans le cadre de cette évaluation, une mission d’experts évaluateurs  du Fonds monétaire international (FMI) est prévue en Côte d’Ivoire en septembre 2021.

Selon M. Touré, contrairement au premier cycle des évaluations mutuelles qui était axé sur la conformité technique,  cette évaluation, le seconde met l’accent sur la conformité technique et l’efficacité du dispositif.

Cette atelier initié par le  groupe Intergouvernemental d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), en partenariat avec l’Agence allemande de coopération au développement (GIZ), vise à permettre aux acteurs nationaux, des pays membres de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), de renforcer leurs capacités dans la cadre des enquêtes et des poursuites pénales dans le cadre de la lutte contre la délinquance financière et le financement du terrorisme.

(AIP)

tad/fmo