Cet article a été publié le: 27/11/20 10:34 GMT

La médecine esthétique sans aucune intervention chirurgicale désormais possible en Côte d’Ivoire

Abidjan, 27 nov 2020 (AIP) – La médecine esthétique va se faire désormais sans aucune intervention chirurgicale à l’aide de produits injectables sans danger (charges cutanées, toxines et fils résorbables), une première en Côte d’Ivoire et éventuellement dans la sous région.

L’information a été livrée, jeudi 26 novembre, à Abidjan, par Dr Alex Karkhi, membre de l’Académie internationale d’esthétique et la Société mondiale de médecine interdisciplinaire esthétique et anti-âge, au cours d’une conférence de presse, via internet.

Dr Alex Karkhi a présenté à la presse nationale, sa nouvelle méthode dénommée ‘’la technique du Scalpel invisible’’.  « Ces interventions sont moins invasives, requièrent moins de temps et d’argent et sont en mesure de donner des résultats étonnants, immédiat pour une apparence naturelle détendue avec des améliorations qui restent subtiles », a-t-il souligné.

Selon lui, la procédure de levage de fil capable d’offrir une amélioration d’aspect naturel aux tissus mous et à la structure du visage, implique l’insertion de fils biocompatibles et biodégradables dans la couche de graisse sous-cutanée profonde selon l’indication, via une aiguille très fine ou une canule spécialement conçue.

C’est une intervention rapide et simple à réaliser qui ne nécessite aucune coupure ou incision, donc qui ne demande pas de temps de cicatrisation.

« A la suite de cette procédure, des micro-traitements de petites zones peuvent toujours être fait pour corriger les signes de vieillissement encore présents tels que les rides du front, pattes d’oie, plis naso-labiaux, rides du sourire sur les joues. Cela se fait à l’aide d’application de toxine botulique et/ou fils monofilament, mésothérapie », a-t-il expliqué.

(AIP)

tg/bsp/fmo