Cet article a été publié le: 16/07/21 11:32 GMT

Les femmes de l’Eglise baptiste libre de Tanda prient pour la paix en Côte d’Ivoire

Tanda, 16 juil 2021 (AIP)- Des membres de l’association des femmes des églises baptiste libres de l’Est dénommée “Femmes de la bonne nouvelle” ont prié pour la paix en Côte d’Ivoire au cours d’une retraite spirituelle de trois jours qui s’est tenue dans la représentation de cette église à Tanda.

Cette retraite a réuni du mardi 13 au jeudi 15 juillet 2021, les membres de l’association “Femmes de la bonne nouvelle” du secteur Nassian, Bondoukou, Gouméré, Kotogwada et Tanda. Les participantes ont prié pour les enfants, la famille, les jeunes et pour les autorités afin de « prendre en compte et mettre au centre de toute activité, la valeur de l’homme en général ».

La responsable de l’association, Mme Béhi Kouamé Abenan Brigitte, a expliqué que cette retraite a permis aux fidèles de se rapprocher de Dieu, de Lui soumettre leurs difficultés et de Lui demander d’être au contrôle de tout ce qu’elles entreprendront.

« Nous avons demandé d’abord à nos sœurs de craindre l’Éternel à travers plusieurs enseignements, ensuite, au Seigneur de nous aider, d’être au contrôle de tout ce que nos autorités entreprennent afin de nous épargner de l’échec scolaire, du banditisme, du terrorisme que nous vivons actuellement », a- t-elle déclaré. Au total, 103 femmes ont pris part à cette retraite spirituelle.

(AIP)

si/gak/cmas