Cet article a été publié le: 1/04/21 10:42 GMT

Pojet SWEDD: La Mauritanie succède à la Côte d’Ivoire à la tête du Comité régional de pilotage

Abidjan, 01 avr 2021 (AIP) – Le ministre de l’Education nationale, de la Formation technique et de la Réforme de la République islamique de la Mauritanie, Mohamed Melainine Ould Eyih, succède au ministre ivoirien de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté, Pr Mariatou Koné, à la tête du Comité régional de pilotage (CRP) du projet d’Autonomisation des femmes et dividende démographique au sahel (SWEDD), à l’issue de la 5e session ordinaire tenue en format virtuel.

Cette rencontre a servi de cadre de présentation du bilan des deux ans de mandat de Pr Koné. Ses activités ont été marquées par des plaidoyers auprès des premières dames du Niger et de la Côte d’Ivoire, les pays membres du projet SWEDD qui sont passés de six à neuf, l’obtention d’un financement additionnel de la Banque mondiale portant le financement à 600 millions de FCFA.

Mariatou Koné a souhaité que le projet intègre désormais la gestion des situations de crises persistantes sur les conditions des femmes et des jeunes filles.

La présidente sortante du CRP du projet SWEDD a été distinguée par ses pairs pour son leadership et les « bons résultats obtenus durant son mandat ».

La 5e Session ordinaire a eu lieu mardi 30 mars 2021 et a réuni 120 personnalités membres du projets dont le Premier ministre Mauritanien, Mohamed Ould Bilal.

Le projet SWED) est une initiative régionale impliquant le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Benin, la Guinée, le Tchad et le Cameroun. Financé par la Banque mondiale, il vise à renforcer le niveau d’autonomisation des femmes et des adolescentes en vue d’accélérer la transition démographique dans la région.

(AIP)

ena/ask