Cet article a été publié le: 25/08/21 18:01 GMT

Signature prochaine d’une Convention de partenariat entre la Côte d’Ivoire et la Chine pour l’arbitrage des litiges commerciaux

Abidjan, 25 août 2021 (AIP)- La Cour d’arbitrage de Côte d’Ivoire (CACI) et la Commission internationale d’arbitrage de l’économie et du commerce de Chine (CIETAC) vont signer le 8 septembre 2021, une convention en vue d’assainir l’environnement des affaires entre les deux pays, a annoncé, mercredi 25 août 2021, le président du Congrès international des jeunesses d’Afrique et de Chine (CONIJAC), Séri Ahoua Ronald Christian.

M. Séri l’a annoncé en présence du secrétaire général de la CACI, Diakité Mamadou, et de la responsable du marketing de la direction des affaires de la Chambre de commerce des entreprises chinoises en Côte d’Ivoire, Manon Sokifasi, lors du lancement des deuxièmes Journées sino-ivoiriennes de l’investissement et du partenariat (JS2IP) prévues du 27 au 29 septembre 2021 à Abidjan, sous le thème « Défis et opportunités de la coopération économique et commerciale sino-ivoirienne face à la Covid 19 ».

La cérémonie de signature de cette convention, qui se déroulera en prélude des JS2IP 2021, sera ponctuée par un panel sur le thème « Coopération et développement du mode de règlement des litiges économiques et commerciaux entre la Chine et la Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué.

Ce panel sera animé par le président de la CACI, Tall Yacouba, la vice-présidente de la CIETAC, Xie Changqing et le directeur du Centre des lois africaines de l’institut Chine-Afrique, Pr Zhu Weidong.

Le secrétaire général de la CACI, Diakité Mamadou, a souligné que ce partenariat va permettre aux deux organisations de travailler ensemble, d’apprendre l’une de l’autre, pour la transparence dans la fluidité des échanges commerciaux.

Quant à Mme Manon Sokisafi, elle a soutenu qu’il s’agira d’un partenariat gagnant-gagnant au bénéfice des opérateurs économiques ivoiriens et chinois.

Les Journées sino-ivoiriennes de l’investissement et du partenariat (JS2IP 2021), à proprement parler, seront marquées, le lundi 27 septembre 2021, par une conférence inaugurale sur les « Défis et opportunités de la coopération économique et commerciale sino-africaine dans le cadre de la nouvelle dynamique de développement pour le monde face à la Covid 19 », prononcée par Pr Ding Yifan, membre du Conseil des Affaires d’Etat chinois.

D’autres panels sur l’impact de la pandémie sur le transport maritime des marchandises, les perspectives d’investissement en Côte d’Ivoire au regard du Plan national de développement (PND 2021-2025), l’apport de la transformation du digital dans les activités économiques et commerciales, la coopération bancaire, la législation ivoirienne en matière de sous-traitance ou encore la sécurité des achats sur les sites chinois de commerce en ligne, sont également au programme des activités.

Les organisateurs invitent les entreprises ivoiriennes à prendre une part active à ces activités pour nouer de nouveaux partenariats et élargir leurs horizons tout en bénéficiant de l’accompagnement nécessaire pour la croissance et l’agrandissement de leurs affaires.

Ces journées organisées par le Congrès international des jeunesses d’Afrique et de Chine (CONIJAC) sont soutenues par la Chambre de commerce des entreprises chinoises en Côte d’Ivoire, le Port autonome d’Abidjan, la Commission internationale d’arbitrage de l’économie et du commerce de Chine, la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire et plusieurs partenaires du public et du privé.

La première édition avait notamment facilité la signature d’un accord entre la Fédération nationale des syndicats de Chine et la Confédération ivoirienne des syndicats libres, Dignité.

(AIP)

aaa/fmo