Cet article a été publié le: 28/01/22 16:52 GMT

Vers la mise en place de laboratoires de sécurité de haut niveau à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire

Abidjan, le 28 janvier 2022 –  Une délégation française du Centre d’Etude des Pathogènes à Risque infectieux élevé (CEPRIS) a été reçue en audience, vendredi 28 janvier 2022, par le Premier ministre ivoirien, Patrick Achi, à Abidjan, pour échanger sur la relance du processus de mise en place de laboratoires de sécurité de haut niveau en Côte d’Ivoire à l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire.

« Nous sommes une délégation mandatée par le gouvernement français pour échanger avec les équipes scientifiques et techniques des laboratoires de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire sur l’avancement des travaux des projets qui ont été lancés, et sur la construction des infrastructures et des collaborations scientifiques à mener », a déclaré le chef de la délégation, Jean-Claude Sarron, à sa sortie d’audience.

Les discussions ont porté sur le renforcement de la biosécurité, la sureté et les capacités de diagnostic, la formation et la recherche sur le virus Ebola, les virus des fièvres hémorragiques et les virus émergents à risque sévère.

Les questions de l’adéquation entre les installations et les besoins de santé de la Côte d’Ivoire et ceux de la sous-région ont également fait l’objet d’échanges.

Le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, et la directrice de l’Institut Pasteur, Mireille Dosso, ont pris part à l’audience, souligne-t-on.

(AIP)

sn/tm