Cet article a été publié le: 14/07/22 22:29 GMT

Côte d’Ivoire-AIP/ Des spécialistes de l’hôpital américain de Paris soulagent des patients cardiaques à Abidjan

Abidjan, 14 juil 2022 (AIP)- Des spécialistes de l’hôpital américain de Paris et de la Polyclinique internationale Sainte Anne-Marie (PISAM), entre autres, les cardiologues et rythmologues Sana Amraoui et Adoubi Innocent ainsi que les radiologues interventionnels Dr Ehui et Dr Antoine Hakime, ont soulagé plusieurs patients cardiaques à Abidjan, du 11 au 13 juillet 2022.

Cette intervention s’inscrit dans le cadre du programme ‘’Medical Talent’’ lancé en septembre 2021 par la PISAM, en collaboration avec l’hôpital Américain de Paris.

Faisant le point de la mission, mardi 12 juillet 2022, Dr Sana Amraoui de l’hôpital américain de Paris a précisé que la technique de la cardiologie interventionnelle et l’arythmie cardiaque désormais possible pour les patients souffrant de problèmes cardiaques en Côte d’Ivoire a permis de donner le sourire et de l’espoir à plusieurs malades.

Elle se fait avec un stimulateur cardiaque ou pacemaker, la pose d’holter implantable ou intervention diagnostic et le défibrillateur automatique implantable.

La technique qui est une première expérience en terre ivoirienne, selon le cardiologue permet ainsi d’informer, prévenir et traiter les patients souffrant de problèmes cardiaques évitant les déplacements onéreux à l’extérieur.

La prise en charge des patients souffrant de problèmes cardiaques est très onéreuse tant en finances et en temps. Nombreux sont les patients qui meurent avant d’être pris en charge et d’autres dépensent de fortes sommes d’argent pour avoir accès à cette cardiologie interventionnelle à l’étranger.

« Aujourd’hui, grâce aux nouvelles technologies, la cardiologie interventionnelle et l’Arythmie cardiaque deviennent plus efficaces. Les patients atteints de maladies cardiaques pourront désormais être pris en charge en Côte d’ivoire. Notre objectif est de les dépister, les traiter localement et rapidement », a rassuré Dr Sana Amraoui.

Le cardiologue et rythmologue Pr Adoubi Innocent de la PISAM a salué cette innovation médicale qui en plus de soulager les malades renforce les capacités des spécialistes locaux. « Ce que le médical talent apporte, c’est d’abord un partage de compétence concernant la rythmologie. Il y a certains aspects qui ne sont pas bien pris en charge ici. Donc ce partage de compétence nous améliore en termes de connaissance, de savoir et de savoir-faire », a-t-il relevé.

(AIP)

bsp/cmas